AUFOURETOUT

L’Univers de Mamini

 

Histoire Phylosophique … 1 août, 2008

Classé dans : citations/poèmes — mamini @ 13:56

A méditer. 

                    C’est quoi un ami ?

                           desertcouple.jpg

     dese.jpg

Deux amis étaient perdus dans un désert arides, sous un soleil brûlant et n’ayant qu’une très faible

quantité d’eau, au bout d’un moment, la chaleur est telle qu’ils en viennent à se disputer les dernières gouttes.

L’un des deux donna une gifle à l’autre.

Ce dernier, endolori mais sans rien dire écrivit dans le sable :

«      aujourd’hui mon ami m’a giflé »

Etonné, son ami ne rétorqua pourtant rien, il s’excusa et tout deux continuèrent leur chemin.

            8.bmp

 Le lendemain, ils arrivèrent à un oasis.

Aussitôt arrivé, ils allèrent se baigner dans un point d’eau.

Mais celui qui avait écrit sur le sable perdit connaissance et se noya.

Son ami plongea alors et le ramena sur la terre ferme.

Après avoir repris son souffle, celui ci prit une pierre et y grava ces mots :

 » aujourd’hui mon ami m’a sauvé la vie »

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :

« quand je t’ai blessé, tu as écrit sur le sable et

maintenant tu as écrit sur la pierre Pourquoi ? »

il lui répondit alors :

 » Quand quelqu’un nous blesse, nous devons écrire

dans le sable où les vents du pardon peuvent l’éffacer.

Mais quand quelqu’un fait quelque chose de bien pour nous,

 nous devons le graver dans la pierre où aucun vent ne peut l’éffacer ».

                  prendremain.jpg

Apprends à écrire tes blessures dans le sable et

       à graver tes joies dans la pierre.

      Histoire Phylosophique ...  dans citations/poèmes           

           Pour terminer ce billet,

         écoutez ce chant grégorien.

http://www.dailymotion.com/video/x699le

 

 

Classé dans : citations/poèmes — mamini @ 0:56

 dans citations/poèmes 080731110411298822333183

 Le Papillon

Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l’aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses
S’enivrer de parfums, de lumières et d’azur,
Secouant, jeune encore, la poudre de ses ailes,
S’envoler comme un souffle aux voûtes éternelles
Voilà du papillon le destin enchanté !
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté !

Regard sur la nature

http://www.dailymotion.com/video/x3apnq 

 

 

1234
 
 

Mes 3 annèes avant 30 ans... |
mon existence est une campa... |
goelandsetpigeons |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma Vie !!!!!!
| essais
| leduo