AUFOURETOUT

L’Univers de Mamini

 

CID le chat de la maison 14 août, 2017

Classé dans : A méditer — mamini @ 14:22

    CID      DSCN0736

A nouveau retour chez le véto, pour la troisième fois depuis fin juillet je retourne chez le vétérinaire pour CID.

Avec toutes les chaleurs , insectes, puces font la fête, malgré que CID soit traité régulièrement hiver comme été pour les puces etc etc…, il est très fragile et très sensible à ses petites bêtes et cela l’handicap énormément. Après piqure anti-inflammatoire il y a 15 jours, traitements , peignage etc etc , impossible de venir à bout de ces démangeaisons, cet après midi c’est reparti la caisse est prête à nouveau, pour le moment il dort (il vaut mieux) déjà qu’il a fallut le garder enfermé à la maison depuis que j’ai repris le RDV ce matin c’est plus facile à gérer.

Ah ces petites bêtes à quatre pattes cela demande beaucoup d’attention , en plus il est tellement sensible , si on le laisse de coté , il deviendrait presque malade tellement il a l’habitude que l’on soit avec lui et par certains moments , un vrai pot de colle.

Depuis qu’il est nerveux à cause de cette dermatite causé par les aoûtats, ou aussi par deux beaux petits chatons qui vont et viennent le soir et lui redonne des idées de jeunesse ce qui parfois l’énerve un peu, ou un chien d’un voisin qui lui a couru après et depuis lorsqu’il  fait des bonds près du grillage de séparation   en aboyant très fort il a une peur bleu qu’il arrive sur lui tout cela le stress et il a pris l’habitude de s’expatrier chez le voisin au moins, il est au calme mais il m’a fallut un certain temps pour savoir ou il se cachait !

 C’est moi qui suis pénalisée,  je ne le vois plus de la journée et il faut l’appeler sans cesse pour qu’il rentre le soir .

Il fait très chaud aujourd’hui , le vétérinaire est à 21 kms de la maison pendant le trajet c’est des miaulements  sans cesse aller/retour, ça va être long!!!!! pour lui comme pour moi.

Mais ce n’est rien comparé à tout ces êtres , ces petits animaux enfin grands ou petits qui malheureusement sont abandonnés  lors des vacances de leurs propriétaires,  lorsqu’on ne peut s’occuper de ses animaux eh bien il ne sert à rien d’en vouloir , d’en prendre pour faire parfois plaisir aux enfants , un animal n’est pas un objet que l’on prend et qu’on laisse à sa guise, il faut être responsable de son choix et s’en occuper lorsque l’animal à besoin de soins, de tendresse, d’affection et ils nous les rendent bien tout ces gestes gratuits.

 

 

 
 

Mes 3 annèes avant 30 ans... |
mon existence est une campa... |
goelandsetpigeons |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma Vie !!!!!!
| essais
| leduo