AUFOURETOUT

L’Univers de Mamini

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

Une Grance Actrice 11 janvier, 2013

Classé dans : artiste — mamini @ 15:02

Emmanuelle Riva,  Vosgienne née à Cheniménil est en lice pour l’Oscar de la meilleure actrice pour «Amour» de l’Autrichien Michael Haneke,  a annoncé aujourd’hui  l’Académie des Arts et des Sciences du Cinéma à Beverly Hills (Californie, ouest).

Modeste famille ouvrière des Vosges, à Cheniménil entre Remiremont et Épinal, la jeune fille ne peut se satisfaire du métier de couturière qui lui semble destiné.

Lectrice assidue d’œuvres théâtrales, elle se joint à une petite troupe amateur de Remiremont. Convaincue de ses aptitudes et malgré l’opposition de sa famille, elle passe le concours de l’école de la rue Blanche. Reçue, elle monte à Paris en 1953, et obtient une bourse d’études. Elle est alors l’élève de Jean Meyer.

Son âge ne lui permet pas de prétendre à la formation prestigieuse du Conservatoire d’art dramatique.

Alain Resnais la découvre sur l’affiche de L’Épouvantail, et  l’imagine pour son premier long métrage, Hiroshima mon amour, qui la fera mondialement connaître.

Avant le tournage en septembre 1958, treize ans après l’explosion de la bombe du 6 août 1945, Emmanuelle Riva parcourt les rues de la ville martyre avec son appareil photo Ricohflex et en saisit la vie retrouvée. Ces photos illustreront l’ouvrage collectif «  Tu n’as rien vu à Hiroshima ».

Emmanuelle RIVA  sera la seule présence française aux prochains Oscars Hollywood, dans la catégorie meilleure actrice féminine.

Une Grance Actrice dans artiste 408598_483442858368597_263951612_n-200x300

Aucune présence française pour les meilleurs acteurs hommes principal et 2e rôle, femmes 2e rôle, meilleur film, réalisateur, film étranger, documentaire, musique, chanson, scénario, maquillage.

 

Une récompense combien méritée après un long parcours .

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

La montagne des Vosges Fin 11 février, 2012

Classé dans : A méditer — mamini @ 20:11

 

Les tourbières

 

Il est possible d’en voir dans les environs de gérardmer, du Donon, de la Bresse ou sur les crête (gazon du faing).

 

Ces sont des milieux humides, souvent assimilés aux marécages. Les tourbières se caractérisent par des îlots de végétation qui se sont formés sur des sols en tourbe.

 

L’intérêt? C’est sa biodiversité et l’originalité des plantes et des espèces

 

Les plantes : on peut y trouver des plantes rares comme la violette des marais, le sphaignes, la canneberge, l’urticaire et la diosera (plante carnivoire).

 

La faune des tourbières est constituée du grand tétras, de la grenouille rousse ou de la vannesse royale (notamment).

 

ATTENTION! Les tourbières sont des zones fragiles

 

Les Légendes :

 

La bête des Vosges

 

Elle sévit entre mars 1977 et février 1978, et fût à l’origine de la perte de quelques 200 animaux domestiques. On évalue sont territoire à plus de 150 km2.

 

A l’époque, l’armée fût mobilisée pour effectuer des battues sur tout le secteur. En vain.

 

Depuis, le mystère persiste. Personne n’a pu réèllement identifier l’animal. On évoque un loup, un lynx ou un chien sauvage.

 

La schlitte

 

La montagne des Vosges Fin dans A méditer schlittage

 

 Une schlitte est comme une grande luge avec de longs patins qui remontent à l’avant.

 

Elle est en hêtre ou en frêne et pèse 28 kg vide. Chargée, elle peut peser jusqu’à trois tonnes.

 

La schlitte glissait sur un chemin constitué de quartiers de bois placés comme les traverses de chemin de fer.

 

Ces quartiers sont retenus par des coins qui dépassent.  La technique d’utilisation de la schlitte est simple, mais fatiguante et dangereuse. L’homme s’adossait à la schlitte et s’accrochait aux patins. Puis il descendait en retenant le traineau, rondin par rondin du chemin.

 

Bûcherons et schlitteurs montaient ensemble sur les lieux de travail. Les schlitteurs portaient leur schlitte, les bûcherons leurs outils: haches, passe-partouts, coins…

 

Avec ce bois descendu des Vosges, on faisait des charpentes, des meubles, du charbon aussi.

 

Pour cela, on empilait le bois en un tas en forme de meule et on le recouvrait de terre et de mousse.

 

Puis on mettait le feu. Le bois se consumait lentement. Pour savoir quant le charbon était prêt, on observait la fumée: quand elle était blanche, le charbon est prêt. On laissait refroidir avant de prendre le charbon.

 

Pour connaitre autres données sur les Vosges et faire la découvrir de beaux lieux et belles photos, un clic ci-dessous.

 

http://www.vosges-et-vacances.com/decouvrir/reportage.php

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

Virée dans les Vosges 1 mai, 2010

Classé dans : voyage — mamini @ 9:30

Escapade dans les Vosges  par le train, il n’était pas question de prendre la voiture avec ce problème de vertige

que j’avais depuis fin mars 2010.

Une dizaine de jours où j’ai pu profiter pleinement de mes petits enfants avec un beau temps, des souvenirs

plein la tête et des photos pour me les rappeler et pouvoir les regarder de temps en temps.

Virée dans les Vosges dans voyage 091112114544298824847434

Stucture de jeux , quel plaisir de les voir évoluer dans l’endroit de ma jeunesse…

100428081500298825925547 dans voyage

100428081357298825925526

un arbre (très ancien déraciné par la force du vent fin février)

100428081414298825925533

Un  château à proximité de ce parc.

Farniente dans le jardin….

100428081445298825925543

Découverte dans ce coin de jardin de trèfles à quatre feuilles

regardez !

100428082909298825925605

100428082856298825925604

Que du bonheur !

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

Une Histoire d’amour… 23 novembre, 2009

Classé dans : chats(animaux) — mamini @ 9:11

Une Histoire d'amour... dans chats(animaux) 090513010926298823650243

090623022221298823940049 dans chats(animaux)

080717042528298822282405

Sur les 3 photos ci-dessus : Phoëbe, la chatte de la maison, mon amour de

chat, une belle histoire entre nous.

091112114013298824847339

091112113405298824847291

091112113914298824847330

Sur ces 3 autres, mes compagnons à quatre pattes dans les Vosges que je retrouve

chaque fois, le trio infernal qui ne me lache pas d’une semelle,  le brun, est

celui qui est le plus attachant tellement il est calin.

Après des mois de séparation, dès mon premier pas,  ils sont là !

091112113750298824847321

Ici, le chat d’une amie, belle couleur.

 Un chat qu’elle a reccueilli, il a trouvé une bonne maison.

Un de moins comme malheureux sur cette terre !!!!.

Le chat nous donne énormément de chose que l’on ne soupçonne pas.

Quelques citations. :

Le chat est d’une honneteté absolue: les êtres humains cachent, pour une raison ou une autre, leurs sentiments , les chats non.

Citations de Ernest Hemingway.

Il y a deux moyens d’oublier les tracas  de la vie : la musique et les chats.

Citations de Albert Schweitzer

J’ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.

Citations de Hippolyte Adolphe Taine


On ne choisit jamais un chat : c’est lui qui vous choisit.
                   et aussi…

Le chat ouvrit les yeux,
Le soleil y entra.
Le chat ferma les yeux,
Le soleil y resta.
Voilà pourquoi le soir,
Quand le chat se réveille,
J’aperçois dans le noir
Deux morceaux de soleil.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

25 et 26 avril que faire…… 24 avril, 2009

Classé dans : infos — mamini @ 13:38

 Vous êtes Lorrain ou pas très loin de cette région,

vous ne savez pas comment occuper votre

 prochain week end……

Alors direction Gérardmer dans les Vosges

    c’est la  Fête des jonquilles.

    25 et 26 avril que faire...... dans infos im6jpg

La fête la plus populaire des Vosges a lieu tous les deux ans depuis 1935, le dimanche le plus proche du 20 avril. La jonquille est la reine de la vallée des lacs et à chaque printemps les coteaux se couvrent de taches jaunes par millions. On cueille les jonquilles pour préparer les chars du corso fleuri. Il en faut environ 300 000 pour décorer un char. Et il y en a de toutes les sortes représentant un bateau, un train, une église… Renseignements : 03-29-27-27-27.

 du 25 au 26 avril 2009


Site internet :
www.gerardmer.net
Fiche destination : Lorraine

Pour accéder aux photos des années précédentes

         cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.societe-des-fetes-gerardmer.org/fete.htm

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

Le printemps 19 mars, 2009

Classé dans : Evénements — mamini @ 22:54

Demain, c’est le printemps, Une nouvelle saison commence.

De nombreuses fêtes ouvrent leurs portes.

Je voulais vous parler d’un week end particulièrement coloré

                dans une belle ville des Vosges.

                       Remiremont

              et son carnaval.

               http://www.remiremont.net/

Depuis 1996, cette ville a su faire naître un préstigieux

carnaval, où les costumes éclatants  de couleurs se

                 rencontrent à chaque coin de rue,

                    sous les belles arcades de la ville 

                       Le printemps dans Evénements

Mais ce soir en visitant  un blog ami, j’ai pu me rendre

compte qu’il avait eu la même idée que moi pour parler

 de ce carnaval.        Allez  faire un tour sur

                    http://francis02.unblog.fr 

regardez les belles photos  par un lien qu’il vous  indique .

Cela vous permettra aussi de visiter son blog et de

 lire ses textes si bien écrit remplis de poésies.                                  

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

Dans les nuages… 14 novembre, 2008

Classé dans : melimelo — mamini @ 11:33

               Dans les nuages...

Depuis mon retour, à part répondre aux messages,

 je n’ai pas encore pu mettre de billet sur les Vosges

 et ma période de cure, mais cela ne saurait tarder,

 il me faut un peu de temps pour rassembler

                :photos etc etc…

Aujourd’hui c’est la « CATA » il fait un temps affreux,

de la pluie, le ciel bouché, l’humidité partout,

enfin rien de bien reluisant et il faut faire avec,

on n’a pas le choix malheureusement.

2a7a1rs

Pendant mon séjour dans les Vosges et la Lorraine,

j’ai eu pratiquement toujours le beau temps,

alors on ne dira plus que c’est une région froide,

grisâtre ou je ne sais quoi, maintenant les saisons

suivant la région ne sont plus régulières,

          il y a de tout!!!!!.

Un peu de couleur et de mouvement

   pour vous souhaiter une

        Bonne Journée.

                  15yujox

                à  très  bientôt

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

Le Retour 10 novembre, 2008

Classé dans : melimelo — mamini @ 15:49

Un grand bonjour à vous toutes et tous.

J’ai bien pensé à vous pendant mon séjour dans les Vosges,

la cure s’est bien passée, mais elle a été très fatiguante,

il faut dire que je faisais une double cure « rhumatologie et appareil digestif » .

Je suis revenue hier , ce n’est pas le soleil qui m’a accompagné tout au long

 de ces 750 kms mais de la pluie et beaucoup de vent, par moment,

j’ai trouvé le temps long,

Le Retour 2h711du

 j’étais plus tendue que d’habitude avec le temps de « chien ».

Ce matin, c’est à nouveau un temps plus que médiocre, les feuilles jonchent le sol de toute part

jrthte

le ciel est bouché complétement, sans le moindre coin de ciel légèrement bleuté.

Je vais vous répondre et visiter vos blogs un par un  pour découvrir vos nouveaux billets, photos et savoir ce qui s’est passé pendant mon absence.

Surtout ne pas perdre courage pour certaines qui ont des problèmes de santé, de boulot, de famille etc etc….même si le soleil est absent, je vous envoie toutes mes « ondes positives » et mes pensées amicales en ce premier jour de la semaine.

Un peu de musique pour vous donner du baume au coeur.  

Je remonte dans le  wagon de l’amitié avec vous toutes et tous, vous avez été supers sympas avec vos coms et messages, cela fait chaud au coeur.

Image de prévisualisation YouTube

                        et aussi …

Image de prévisualisation YouTube

        Bonne fin de journée

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

Vosges n°4 (Plombières) 11 septembre, 2008

Classé dans : voyage — mamini @ 16:00

     Vosges  n°4 (Plombières) dans voyage wt8xe9

Pendant ce séjour dans les Vosges, j’ai pu retrouver ma ville natale, 

            Ville Thermale dans les Vosges Méridionnales

Vous connaissez déjà quelques photos mises

 par ci par là de ce lieu  dans mon blog.

ci-dessous la vidéo des thermes de Plombières.

[gv data= »http://www.dailymotion.com/video/x4j6fk_thermes-plombieres_ads »][/gv]
080603030117298822146279 dans voyage   Sur Plombières ( un petit aperçu ).

La glace Plombières est une crème glacée parfumée au kirsch et aux fruits confits ou une glace à base de lait d’amandes et de crème fouettée. Histoire

En 1798, un glacier-confiseur parisien du nom de Tortoni appartenant à la maison fondée par Velloni, placée à l’angle de la rue Taibout et du boulevard des Italiens actuel, près de l’Opéra, propose déjà de la glace Plombière à ses clients. Il s’agissait d’un entremets glacé aux œufs et fruits confits, sanglé dans un moule en plomb, d’où son nom.

En 1847, Honoré de Balzac son romanSplendeurs et misères des courtisanes, parle également de la glace Plombière servie au dessert. Il ne fait aucun doute que cette glace fut présentée à Napoléon III et à sa cour notamment à Plombières les Bains en 1858 lors de la réception occulte de Camillo Cavour.

C’est à partir de 1882 qu’un pâtissier, M. Philippe, installé à Plombières les Bains, eut l’idée de faire macérer les fruits confits dans le kirsch, lui donnant son goût incomparable. Depuis, MM. Philippe (1882), Maillot (1903), Brunella (1967), Racco, et aujourd’hui Michel Bilger du restaurant de la Fontaine Stanislas perpétuèrent l’idée et le choix du kirsch, dont la capitale, Fougerolles, est également proche de Plombières-les-Bains.

François-Louis Français, né à Plombières les Bains (Vosges) le 17 novembre 1814 et mort à Paris le 28 mai 1897,  fut un peintre paysagiste, graveur et illustrateur.

Bibliographie

Il étudia la peinture sous la direction de Gigout et de Corot, et débuta au Salon de 1837. Ses premières toiles trahissaient une sorte de pesanteur native, dont il se débarrassa peu à peu. Son premier paysage : une Chanson sous les saules, qui a été peint en collaboration avec Baron, fut remarqué. On lui doit depuis : Jardin antique, le Parc de Saint-Cloud (avec des figures de Meissonier) ; Soleil couchant en Italie, la Fin de l’hiver, le Ravin de Nepi, Vue des environs de Rome (1853). Il reparut à l’Exposition universelle de 1855 avec ces quatre dernières toiles et un Sentier dans les blés, qui révèle un paysagiste de premier ordre. Indiquons ensuite le Ruisseau de Neuf-Pré, et, parmi plusieurs toiles de moindre importance, la grande page Orphée (1863). Après Orphée, la toile la plus importante de Français est son Bois sacré. L’artiste a essayé de rendre une fête de la nature, une aube de printemps. Vinrent ensuite : Environs de Paris, Environs de Rome (1866) ; les Regains (1868) ; le Mont Blanc, vu de Saint-Cergues (1866) ; Vue prise aux Vaux-de-Cernay (1872) ; Souvenir de Nice (1873) ; une Source, une Terrasse à Nice (1874) ; le Ravin du Puits-Noir, le Ruisseau du Puits-Noir (1875) ; le Miroir de Scey.

En 1878, Français a achevé, dans l’église de la Trinité, à Paris, deux compositions, représentant Adam et Ève chassés du paradis et le Baptême du Christ.

En 1878, il envoyait au Salon deux peintures : le Mont Cervin et le Lac de Némi, et deux aquarelles : un Sentier à Rome et une Lisière de Bois en automne. L’artiste exposa ensuite la Vallée du Roussillon (1879) ; le Soir et la Grand’-Route à Combs-la-Ville, une de ses plus belles toiles (1880) ; l’Ave Maria à Castel Gandolfo, un Lavoir à Pierrefonds (1881). En 1884, Français envoya l’Étang de Clisson, paysage plein de fraîcheur et de poésie ; en 1885, une Vue du bord du lac de Némi, d’une admirable transparence aérienne, et un petit Dessous de bois. En 1890, Français fut le premier paysagiste à être admis à l’Institut en remplacement de Robert-Fleury. Cette même année, il obtenait la médaille d’honneur au Salon des Champs-Elysées où il exposait deux paysages, une première pour un paysagiste.

Excellent peintre de portrait à ses heures, Français a exécuté son autoportrait pour le Corridor deVasari de la Galerie des Offices de Florence. Ce fut un artiste robuste, vigoureux, plein de sève et de finesse à la fois, réunissant dans un bel équilibre les qualités de justesse et d’habileté dans la composition.

La ville possède 27 sources chaudes faiblement minéralisées mais riches en oligo-éléments, les eaux de Plombières jaillissent à des températures comprises entre 57 et 84 degrés : idéales pour se relaxer, elles sont aussi indiquées dans le traitement des affections digestives et rhumatismales.

Histoire :

Les Romains ont découvert les sources de Plombières il y a plus de 2000 ans et ont fondé le premier établissement thermal de la station. Détruite lors des invasions barbares, Plombières va renaître à partir du Moyen-Âge. Au fil des siècles, d’illustres curistes vont s’y succéder : Montaigne, Voltaire, le duc de Guise, les ducs de Lorraine, Francisco Goya, Beaumarchais (la première de son célèbre « Mariage de Figaro » eut lieu à Plombières), Napoléon Bonaparte, Joséphine de Beauharnais, Napoléon III, Berlioz, Lamartine ou encore Alfred de Musset.

Une stèle est érigée en souvenir de l’ingénieur américain Robert Fulton qui est venu présenter à Joséphine de Beauharnais, en 1802, la maquette de son bateau à vapeur. L’expérience eut lieu sur un bras de l’Augronne, près de l’actuelle rue Fulton, et l’invention devait révolutionner l’art de la navigation.

Le 21 juillet 1858 eut lieu dans le « pavillon des princes » (actuels bureaux de l’administration de la Société thermale) la rencontre secrète entre l’empereur Napoléon III et le comte de Cavour, premier ministre sardo-piémontais, aboutissant au traité de Plombières. Cet accord prévoit qu’en l’échange de l’appui militaire français au Piémont-Sardaigne dans sa guerre contre l’Autriche, la France sera indemnisée par l’annexion de la Savoie et de Nice.

Blasonnement Blason

D’or à la bande de gueules chargée de trois alérions d’argent au lambel de même brochant sur le tout.
Plombières a adopté ce blason en 1880, grâce au docteur Liétard qui a voulu rappeler par là que la ville était l’apanage de « Ferry de Plommières », second fils de Ferry III, duc de Lorraine. Le journal illustré de 1865 attribue à la ville un blason d’azur à la fontaine jaillissante d’argent au chef de gueules chargé de trois abeilles d’or.

  Un clic ci-dessous pour avoir quelques photos et renseignements

 http://www.recoin.fr/tourisme/le+marche+de+noel.htm 

Plombières les Bains est la cité thermale bi-millénaire des Vosges Méridionales.

Dans cette petite ville pittoresque où Napoléon III séjournait,

flânons sous les arabesques de pierre, de métal et de bois de l’hôtel

Métropole construit dans le plus pur style de l’école de Nancy.

Prenons de la hauteur vers les jardins en terrasses

       Les Jardins en terrasses 
           1, place Beaumarchais à PLOMBIÈRES-LES-BAINS 
                                           Tél : 03.29.37.68.81 :
                                

qui surplombent les toitures de la sulfureuse cité

aux mille balcons et 27 sources chaudes.

2lkcisg

          Le petit train touristique

wahsb5

Le dessus du Bain Romain et les Arcades

m9sjsk

La Buvette des Thermes Impériaux

2cpx94w

L’Orgue de l’Eglise  de St.Amé de Plombières.

148fa09

La Vierge de Plombières édifiée en 1855

         à la gloire de Notre Dame.

En effet, une année auparavant, alors qu’une épidémie

de peste sévissait dans la région,

Plombières et ses habitants furent miraculeusement épargnés.

2h4ltg8

LA CENTRALE EUROPEENNE DU BAUDET DU POITOU - BDP’ZLa centrale BDP Europe existe depuis 2002. Elle essaie de coordonner tous les élevages de BDP en dehors de la France afin de les recenser et les conseiller.
Le bureau de ce réseau volontaire se situe dans une asinerie à Pomblières les Bains (Vosges) ainsi que dans l’asinerie Cleeberg (Allemagne).
080528025725298822125550             Le Parc Impérial et son étang080521080230298822094003 Vue du golf miniature au parc impérialPlombières les Bains c’est aussi     ses Marchés de Noël      s46iwx34g4lsyLa prochaine édition du Marché de Noël de Plombières-les-Bains aura lieu tous les week-ends du 29 novembre au 21 décembre 2008.

080523010117298822103323

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : photos vosges

je redige….. 3 septembre, 2008

Classé dans : Non classé — mamini @ 15:01

              je redige..... 080614073909298822178118

                   Bonjour à tout le monde,

Je prépare comme une élève attentive mon exposé sur les Vosges. Alors juste un peu de patience et vous pourrez admirer les premières photos prises lors d’une belle ballade dans cette région magnifique.

                           080603025906298822146272

 

12
 
 

Mes 3 annèes avant 30 ans... |
mon existence est une campa... |
goelandsetpigeons |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma Vie !!!!!!
| essais
| leduo