AUFOURETOUT

L’Univers de Mamini

 
  • Accueil
  • > Recherche : vosges montagne

La montagne des Vosges Fin 11 février, 2012

Classé dans : A méditer — mamini @ 20:11

 

Les tourbières

 

Il est possible d’en voir dans les environs de gérardmer, du Donon, de la Bresse ou sur les crête (gazon du faing).

 

Ces sont des milieux humides, souvent assimilés aux marécages. Les tourbières se caractérisent par des îlots de végétation qui se sont formés sur des sols en tourbe.

 

L’intérêt? C’est sa biodiversité et l’originalité des plantes et des espèces

 

Les plantes : on peut y trouver des plantes rares comme la violette des marais, le sphaignes, la canneberge, l’urticaire et la diosera (plante carnivoire).

 

La faune des tourbières est constituée du grand tétras, de la grenouille rousse ou de la vannesse royale (notamment).

 

ATTENTION! Les tourbières sont des zones fragiles

 

Les Légendes :

 

La bête des Vosges

 

Elle sévit entre mars 1977 et février 1978, et fût à l’origine de la perte de quelques 200 animaux domestiques. On évalue sont territoire à plus de 150 km2.

 

A l’époque, l’armée fût mobilisée pour effectuer des battues sur tout le secteur. En vain.

 

Depuis, le mystère persiste. Personne n’a pu réèllement identifier l’animal. On évoque un loup, un lynx ou un chien sauvage.

 

La schlitte

 

La montagne des Vosges Fin dans A méditer schlittage

 

 Une schlitte est comme une grande luge avec de longs patins qui remontent à l’avant.

 

Elle est en hêtre ou en frêne et pèse 28 kg vide. Chargée, elle peut peser jusqu’à trois tonnes.

 

La schlitte glissait sur un chemin constitué de quartiers de bois placés comme les traverses de chemin de fer.

 

Ces quartiers sont retenus par des coins qui dépassent.  La technique d’utilisation de la schlitte est simple, mais fatiguante et dangereuse. L’homme s’adossait à la schlitte et s’accrochait aux patins. Puis il descendait en retenant le traineau, rondin par rondin du chemin.

 

Bûcherons et schlitteurs montaient ensemble sur les lieux de travail. Les schlitteurs portaient leur schlitte, les bûcherons leurs outils: haches, passe-partouts, coins…

 

Avec ce bois descendu des Vosges, on faisait des charpentes, des meubles, du charbon aussi.

 

Pour cela, on empilait le bois en un tas en forme de meule et on le recouvrait de terre et de mousse.

 

Puis on mettait le feu. Le bois se consumait lentement. Pour savoir quant le charbon était prêt, on observait la fumée: quand elle était blanche, le charbon est prêt. On laissait refroidir avant de prendre le charbon.

 

Pour connaitre autres données sur les Vosges et faire la découvrir de beaux lieux et belles photos, un clic ci-dessous.

 

http://www.vosges-et-vacances.com/decouvrir/reportage.php

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : vosges montagne

3ième partie « Les Vosges » 1 février, 2012

Classé dans : A méditer — mamini @ 9:34

La route des crêtes

La route des crêtes fût créée pendant la première guerre modiale afin d’assurer la logistique et la défense sur le front des Vosges. Sa construction fût purement stratégique.

Se situant sur la ligne de crête, cette splendide route  permet d’admirer les paysages caractéristiques de la chaîne des Vosges.

Ainsi on y découvre les cols vosgiens, les ballons, les nombreux lacs ou encore les fermes et ses animaux. On y voit toute la pleine d’Alsace, et par beau temps la forêt noir en Allemagne ou même les alpes.

Du col du Bonhomme au vieil Armand, la route des Crêtes des Vosges est longue de quelques 80 kilomètres. De juin à octobre les nombreuses fermes-auberges proposent des repas composés de mets régionaux

Le col du Bonhomme

Situé a hauteur de Kaysersberg, il sépare l’Alsace et la Lorraine et permet de faire le lien entre Colmar et Nancy. Belle vue sur le Hohneck, les montagnes de Gérardmer. en avant, la vallée de la Meurthe et le bassin de St-Dié.

Le Gazon du Faing

Magnifique vue panoramique ! On y voit en outre le lac des truites. On peut aussi y voir le collet du linge ou se trouve un cimetière militaire,
ainsi que le Hohneck (altitude 1362 m) le Grand Ballon (altitude 1424 m) et la vallée de Munster.
De l’autre coté, on peut admirer la vallée de la Vologne, au fond de laquelle on aperçoit les lacs de Longemer et de Retournemer.
Au loin, le village de Xonrupt-Longemer et Gérardmer.

Le Lac Vert

A 5 km de la Schlucht un sentier mène au lac Vert, ou lac de Soultzeren. Des lichens en suspension donnent leur teinte aux eaux du lac.

Le Col de la Schlucht

Situé à 1 139 m d’altitude a hauteur de Munster, il fait le lien entre la vallée de le Meurthe et le vallée de la Fecht. Le col de la Schlucht, souvent enneigé en hiver, est traversé par la route qui allant de Colmar à Gérardmer. La Schlucht est dotée d’une station de ski.

Le Jardin d’altitude du Haut Chitelet

A 2 km du col de la Schlucht, on trouve un jardin d’altitude avec des milliers de plantes qui proviennent des principaux massifs montagneux de la terre. C’est le jardin d’altitude du Haut Chitelet.

Le Hohneck

Le Hohneck se situe à quatre kilomètres du col de la Schlucht. Ce sommet culmine à 1362 m d’altitude et constituait la frontière franco-allemande avant la première guerre mondiale.Du Hohneck, on admire un splendide panorama avec table d’orientation. Il est ainsi possible de voirles Vosges, du Donon au Grand Ballon, sur la plaine d’Alsace et la Forêt Noire. Par temps clair, on aperçoit les sommets des Alpes. Plus loin, apparaît le lac Blanchemer et la vallée de la Fecht.

Le Markstein

C’est le Carrefour sur la route des Crêtes. Le Markstein est une des plus importante station de sport d’hiver en Alsace. Sur la route du Markstein, les points de vue sont nombreux :  Vallée de la Thur et le massif du Ballon d’Alsace, vallée de la Lauch et le Petit Ballon, le lac du Ballon.

Image de prévisualisation YouTube

La ligne bleue des Vosges s’impose comme ligne d’horizon… Les crêtes vosgiennes, qui culminent à 1424 m d’altitude au Ballon dAlsace, égrènent leurs doux reliefs, cirques glaciaires, et points de vues exceptionnels sur une distance de 125 km. Troisième sommet du massif des Vosges avec 1 363 mètres d’altitude, le Hohneck domine la ligne de crêtes qui sépare l’Alsace de la Lorraine, 4000 pieds plus haut, deux ulms profitent du paysage.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : vosges montagne

La Montagne des Vosges  » n°1″ 29 janvier, 2012

Classé dans : A méditer — mamini @ 16:39

La Montagne des Vosges

Les Hautes Vosges

Les Hautes Vosges cristallines sont constituées pour l’essentiel, de roches dures comme les schistes, gneiss et granites. C’est dans cette region que naissent les rivières de la Moselle, la Moselotte, la Meurthe et la Vologne.

Les principaux sommets sont le ballon d’Alsace (1250m), le Drumont (1222 m), le Honneck (1366 m).

Les cols permettant de franchir la montagne vosgienne sont le col de Bussang culminant à 734 mètres, le col du Bramont culminant à 957 mètres, le col de la Schlucht culminant à 1150 mètres et le col du Bonhomme (950 m) notamment.

Les Basses Vosges

Les Basses Vosges prennent naissance vers Remirement, Epinal et Bruyères. Elles sont constituées essentiellement de grés rose dont la teinte varie du rouge au grenat.

Cette roche fragile repose sur un socle granitique. Les intempéries, au fil du temps, ont donné naissance à d’étonnantes scultures naturelles. On peut citer notamment pierre percée, la roche du coquin.

 A suivre…..

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : vosges montagne

Surprise!! 6 janvier, 2009

Classé dans : melimelo — mamini @ 18:05

Surprise!! 16kyple

,
2hi6nhy

Oui, ce matin le paysage était tout blanc de neige, quelque chose de rare dans la région,

tout arrive, cela me rappelle un peu les « Vosges » sauf qu’il n’y a pas de vallon ou petite

montagne au-delà du paysage.

6zauzp

Je vous souhaite une bonne fin d’après midi  et n’oubliez pas aujourd’hui,

on fête les :

 St Balthazar, St Erminold, Sr Frédéric, St Gaspard, Sre Gertrude d’Oosten,

St Guérin, Ste Macre, St Melaine de Rennes, St Melchior, St Pierre d’Ambleteuse,

St Pierre, thomas, Tiphaine, Ste Wiltrude, Théophanie, Mélanie.

6zauzp

Si le soir du jour des Rois,

Beaucoup d’étoiles tu vois

Auras sécheresse en été,


Et beaucoup d’oeufs au poulailler

6zauzp

 

Calendrier du mois de janvier :

1er janvier : Jour de l’an « Jour de l’an beau, mois d’août très chaud »

 2 janvier : Saint Basile, Clair  » saint-Clair porte quarantaine »

3 janvier : Sainte Geneviève « sainte Geneviève ne sort point, si saint-Marcel ne la rejoint « 

4 janvier : Saint Odilon « Le jour de saint-Odilon, souvent n’amène rien de bon » 5 janvier : Saints Édouard, Siméon « A la saint-Siméon, la neige et les tisons « 

6 janvier : Épiphanie, Mélaine « Soleil qui luit le jour des Rois, fait deux hivers pour une fois « 

7 janvier : Saints Raymond, Mélanie « S’il gèle à la saint-Raymond, l’hiver est encore long »

8 janvier : Saint Lucien « Temps de saint-Lucien, temps de chien « 

9 janvier : Saints Alix, Adrien « Pour saint-Adrien, le froid nous revient « 

10 janvier : Saint Guillaume « Beau temps à la saint-Guillaume, peu de blé, beaucoup de chaume « 

11 janvier : Saint Paulin « A saint-Paulin, on compte les hirondelles autour d’Amiens « 

12 janvier : Saintes Tatiana, Arcade « Arcade et Hiaire gèlent les rivières »

13 janvier : Saints Yvette, Hilaire « A la saint-Hilaire, le vin gèle dans le verre « 

14 janvier : Sainte Nina « Soleil de sainte-Nina, pour un long hiver rentre ton bois « 

15 janvier : Saints Rémy, Maur « Le quinze janvier, Maur réjouit les chaudronniers


Gelée au jour de la Saint-Maur, la moitié de l’hiver est dehors »

16 janvier : Marcel « Prépare pour saint-Marcel, tes graines nouvelles « 

17 janvier : Saints Roseline, Antoine  » A la saint-Antoine grande froidure,

 a saint-Laurent grand chaud, ne durent.  A la Saint-Antoine,

les jours croissent du pas d’un moine « 

18 janvier : Sainte Prisca « Neige de la sainte-Prisca, va apporter une belle année que voilà « 

19 janvier : Saint Marius « Janvier le frileux, février le grésilleux »

20 janvier : Saint Sébastien « A la saint-Sébastien, l’hiver s’en va ou revient
S’il gèle au jour de Saint Sebastien, la mauvaise herbe ne revient « 

21 janvier : Sainte Agnès « Jour de saint-Agnès, jamais trop de froid ne laisse »

22 janvier : Saint Vincent « Quand il fait beau à la saint-Vincent, les vignerons sont toujours contents
A la Saint Vincent, tout dégèle ou tout fend »

23 janvier : Saint Barnard « saint-Barnard ensoleillé rend le vigneron gai »

24 janvier : Saint François-de-Sales « Si janvier est doux comme février,

 février est rude comme janvier « 

25 janvier : Conversion de saint-Paul « A la conversion de saint-Paul, l’hiver se rompt le cou, ou pour quatorze se le renoue »

26 janvier : Saintes Paule, « Mélanie La sainte-Mélanie, de la pluie en veut mie « 

27 janvier : Saints Angèle, Julien « saint-Julien brise la glace, s’il ne la brise, il l’embrasse »

28 janvier : Saints Thomas d’Aquin, « Charlemagne Saint-Charlemagne, février en armes »

29 janvier : Saints Gildas, « Sulpice S’il gèle à la saint-Sulplice, le printemps sera propice « 

30 janvier : Sainte Martine « Prends garde à la sainte-Martine, car souvent l’hiver se mutine »

31 janvier : Sainte Marcelle « Souvent fin janvier ne remplit pas le panier  »

20rw95c

 

Un peu de couleur dans cette journée toute blanche vetue

080528025537298822125541

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : vosges montagne

La Marche 8 septembre, 2008

Classé dans : voyage — mamini @ 15:10

              La Marche dans voyage 080609023904298822164586

Grand soleil aujourd’hui, il fait même super chaud, je viens de faire  une promenade pour marcher un peu, équipée de 2 bâtons que l’on m’ a offert dans les Vosges pour faciliter ma marche et soulager mes genoux, mais attention, je fais cela à mon rhytme.

080603030117298822146279 dans voyage    Le Nordic Walking marche nordique qui a plus de 40 ans. Comme son nom l’indique,  le Nordic Walking provient des pays nordiques, précisément de Finlande.

Eté comme hiver il est praticable en montagne, mais aussi en ville, dans un parc, voir sur le bitume à l’aide de capuchons d’asphalte que l’on place sur la pointe des bâpons.

A la faveur de sa facilité et de son intérêt pour l’entrainement cardio-vasculaire, le Nordic Walking intéresse aussi bien les jeunes, les moins jeunes, les personnes avides de perdre du poids, les sportifs en préparation…

On pourrait presque l’assimiler à du fitness de plein air.  Randonnée pédestre, chacune de ces deux activités ayant leurs propres spécificités et vertus.

                  080908040154298822471131

Une association Alsace-Vosges a vu le jour l’an dernier afin de promouvoir la discipline et d’organiser des formations d’initiateurs. Les premiers circuits balisés spé »cifique au Nordic Walking ont été aménagés au Frenz, à proximité du Col d’Oderen, entre Ventreon et Kruth. Ils sont accésibles à tous.ette marche rapide avec des bâtons, est utiliséedans la préparation des skieurs de fond. Si l’idée n’est donc pas nouvelle, la pratique s’offre un second souffle pour conquérir un large public avide de se livrer régulièrement à une activité physique.

Son principe de base est simple « c’est une marche active à l’aide de bâtons complétée par des exercices d’échauffement et d’étirements ».

Le rôle essentiel des bâtons, servent à propulser . On marche grâce aux bras et non plus seulement grâce aux jambes.  C’est un sport très complet.

Les bâtons servent dans les descentes, à amortir et soulager les genoux et le bas du dos.

     Nordic_Walking     Nordic_Walking_1     Nordic_Walking_einzeln

Marche nordique

Seules les personnes âgées s’appuient sur un bâton pour marcher ? Loin de là ! La marche nordique, sport tendance venu de Scandinavie, est l’exercice idéal pour tous ceux qui veulent trouver et garder la forme.

Tirol Werbung

La marche nordique est tout à la fois un entraînement efficace de mise en forme, un brûleur de calories et une bonne prévoyance santé : l’ostéoporose, l’hypertension et les problèmes de dos ne sont que quelques exemples des troubles que l’on peut ainsi soulager en douceur et en toute sécurité. Et la seule chose dont on a besoin, ce sont des bâtons spécialement conçus à cet effet.
Nouvelle tendance bénéfique pour la santé.

 Et maintenant, pourquoi pas un petit café !!!!!

             080908040411298822471143

     En attendant de découvrir le n°3 des Vosges

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : vosges montagne

Les VOSGES N°2 (suite) 6 septembre, 2008

Classé dans : voyage — mamini @ 14:04

Continuons notre ballade dans les Vosges et Hautes Vosges.

Les VOSGES  N°2 (suite) dans voyage 2nl8fhw 

2whldg1 dans voyage

 A l’Auberge du Rouge Gazon, point de départ des grandes randonnées.

undefined

2zhqpux

                   La Ferme Auberge  du Rouge Gazon à 1072 m.

C’est au parking de l’auberge que nous garons les voitures,

                   2mi01za

                       Refuge des randonneurs  

Nous voulons aller au Lac des perches  qui se trouve en contre-bas, accessible par un petit sentier escarpé, assez étroit et proche du vide…aussi pas mesure de sécurité, nous optons pour la montée et le voir depuis le haut du sommet  :  La Tête des perches. 1222 m.

undefined

 C’est de là, que nous commençons notre montée,

       il fait du soleil, mais c’est  très supportable.

undefined

Les prairies sont verdoyantes, nous rencontrons des randonneurs, quelques uns qui

connaissent bien le coin ramenent dans des paniers ou pots de petites baies d’un bleu violacé :

080603030117298822146279  Les myrtilles (arbuste : le myrtillier) mi août dans les Vosges, la récolte est

pratiquement terminée sauf sur les hauteurs comme c’est le cas ici.

29fph6x    2429yld

i) Les myrtilles sont des fruits produits par diverses espèces du genre Vaccinium (famille des Ericaceae). Ce sont de petites baies de couleur bleu-violacé à la saveur douce et légèrement sucrée.À l’origine du nom et principalement, il s’agit de Vaccinium myrtillus, la myrtille commune, mais l’appellation peut également se rapporter à Vaccinium uliginosum, la myrtille des marais et à plusieurs espèces américaines dont certaines sont cultivées (Vaccinium caespitosum, Vaccinium corymbosum[1], Vaccinium deliciosum, Vaccinium membranaceum, Vaccinium ovalifolium).

AuCanada, les myrtilles sont appelées bleuets et dans les Vosges brimbelles.Au sens botanique, les myrtilles forment un sous-groupe des airelles au sens large correspondant au genre Vaccinium. Au sens culinaire, on fait la distinction entre les myrtilles (bleues et plutôt sucrées) et les airelles (rouges et plutôt acidulées).C’est une des baies les plus légères en sucres et en calories, sa richesse en fibres et en antioxydant lui confère des vertus coupe-faim[2], et elle est très diurétique.  Riche en vitamines hydrosolubles, acides citrique et malique, alcaloïdes indoliques, anthocyanosides (glucosides du delphininol, du cyanidol, du malvidol et du pétunidol), bases quinolizidiniques et tanins, elle possède des propriétés antiseptiques, antidiarrhéiques, antihémorragiques et antihéméralopiques.C’est un des fruits les plus riches en antioxydants, quelle que soit la méthode de mesure utilisée : sur 38 fruits et légumes analysés, la myrtille est n° 2 en Oxygen radical absorbance capacity

Effet sur la vision

La preuve scientifique de l’action de la myrtille sur les pathologies oculaires remonte aux années 1980. Les pouvoirs antioxydants de la myrtille sont à l’origine des effets protecteurs et bénéfiques sur la cataracte. L’histoire a d’ailleurs retenu le cas des pilotes de la Royal Air Force, qui durant la Seconde Guerre mondiale prenaient régulièrement de la confiture de myrtille pour améliorer leur vision nocturne.

Mais, en fait, la propagande militaire britannique a mis l’accent sur la consommation de myrtille pour cacher l’utilisation de radars embarqués sur les chasseurs de nuit.

Effet sur la mémoire

Une propriété remarquable du jus de myrtilles est sa capacité à restaurer la mémoire des rats âgés : démontré par J.A.Joseph à Boston, cet effet a été confirmé depuis par d’autres équipes. On ignore encore si ce bénéfice pour la mémoire est reproductible chez l’Homme [1]. Les chercheurs étudient des solutions thérapeutiques dans d’autres domaines (prévention des cancers ou maladies dégénératives).

080603030117298822146279 Ce fruit agrémente de superbes et bonnes tartes

img0005.jpg  Des liqueurs goûteuses : recette de la Liqueur aux myrtilles:

l litre eau de vie, 700 gr de myrtilles fraîches,500 gr de sucre, 2 clous de girofle. 

Mettre les fruits dans un torchon blanc et propre et en exprimer le jus dans un saladier (réserver la pulpe), ajouter le sucre, mélanger et mettre dans un bocal avec 1a moitié de l’eau-de-vie, boucher et laisser 20 jours en remuant souvent.  D’autre part, dans un autre bocal, mettre la pulpe des fruits, les clous de girofle et le reste d’eau-de-vie, boucher et laisser également 20 jours. Après ce temps, passer l’eau-de-vie contenant la pulpe et l’ajouter dans l’autre bocal, laisser 10 jours, puis filtrer et mettre en bouteilles bouchées. 

Attendre un mois avant de consommer.

des sirops, des confitures  —)-         42005.jpg

 et permet toutes autres patisseries ou confiseries très connues et appréciées.

Il est également très bon pour le transit intestinal.

undefined

3309v2a  La montée est longue, nous nous arretons un peu

               pour savourer le point de vue.

A nouveau des chevaux, mais ceux-là derrière les clotures.

etalon1.jpgetalonmerens.jpg

 

Nous apercevons le sommet dit  » La tête des Perches »

Cette photo ci-dessous  n’est pas de moi, mais je voulais vous faire partager la vue près de

ce rocher qui surplombe cette vallée ,en contre-bas  le Lac des Perches.

tetedesperchesmodifief.jpg

regardez comme ce lac est beau entouré

de tous ces arbres où les tons de vert sont à l’infini.

11ha2kh

              Le voici dans toute sa splendeur .

080603030117298822146279  La Tête des Perches lui fait pendant avec ses 1222 m.

      L’ensemble est en rebord du département des Vosges.

             Il domine la vallée qui descend vers l’Alsace.

        Du sommet, on a une très belle vue panoramique.

080603030117298822146279  Le lac des Perches (4,5 hectares) appelé aussi lac des Etoiles (Sternsée), parce que, la nuit, elles s’y reflètent… C’est aussi le point de départ de nombreuses légendes.

            Ci-dessous, une vue du Lac pris à son niveau

undefined

          Ci-dessous, une vue aérienne pour vous montrer

                    toute la vue grandiose de ce site.

16k9a3o

Nous redescendons tranquillement après ces superbes

              vues par le même chemin.

                  rrqas9

Cette clairière est superbe, les enfants ont fait des roulades .

De retour sur le plateau de l’Auberge, nous retrouvons les voitures, j’en profite pour ramasser quelques morceaux d’ardoises qui jonchent le sol. (ceci en prévision du printemps prochain pour en mettre des fragments dans les pots de mes hortensias afin de conserver la couleur bleu.

Encore une belle balade qui se termine, une ballade « écolo » où l’on respire l’air pur des Vosges, loin de toute pollution, rien que du  plaisir .

080603030117298822146279   Avant de vous quitter, je vous fais partager une recette un peu coriace, pour les palais sensibles ce n’est peut être pas du plus indiqué, mais n’empêche que c’est bon.

Cette recette s’appelle le « Kasshangst ». C’est une recette d’origine paysanne qu’on peut encore apprécier lors de certaines fêtes de la transhumance dans les montagnes vosgiennes:
Ingrédients:

Oignons, Lard fumé, beurre, Oeufs et Munster.

Dans une poêle en fonte, faire suer les oignons dans un peu de beurre, ajouter le lard découpé.
Battre les oeufs en omelette, découper le Munster en petit cube
Quand le lard est bien grillé faire fondre le Munster.
En fin de cuisson ajouter les oeufs battus, assaisonner (sel, poivre), mélanger le tout.
Bref c’est un peu une omelette au Munster!
Déguster cette préparation étalée sur des tranches de pain de campagne avec un Gewurztraminer.
Conseil: mettre sa hotte aspirante.

L’origine de cette recette s’est faite à l’Auberge du Rouge Gazon, dans les casseroles de la famille Luttenbacher, on y rajoute du Bargkas(gruyère de montagne).

Chaque année encore  lors de la célèbre fête des foins, c’est l’occasion de découvrir une préparation unique dans la montagne.

 

 La suite des Vosges dans le  n°3 , prochainement.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : vosges montagne

l’Alsace 11 juin, 2008

Classé dans : voyage — mamini @ 13:23

Bien que la région est la plus petite de France, les visiteurs sont très nombreux à visiter

toutes ses villes et curiosités remarquables: 

alshis.jpg  LE TOURISME                                EN                                       ALSACE                   

Original par sa diversité, l’Alsace vous offre un éventail historique, gastronomique, culturel et muséographique très étendu. Avec ses 8280 km2 l’Alsace est la plus petite région de France et regroupe seulement 2 départements : Bas Rhin et Haut Rhin. Les grandes villes sont Strasbourg, Mulhouse, Colmar la capitale des vins d’Alsace, Munster, Selestat, elle est frontalière avec l’Allemagne et la Suisse.

L'AlsacePour la découvrir, le visiteur n’aura d’ailleurs que l’embarras du choix. Il pourra partir à l’assaut des vieux châteaux et parcourir les rondeurs boisées de l’Alsace Bossue, descendre la Route Romane, se laisser surprendre par les vallées et les massifs enchanteurs de la Route des Vins, celle du fromage de Munster ou de la Carpe Frite… patrimoine alsacien se décline d’abord à travers son architecture : traditionnelles maisons à colombage, chapelles romanes, cathédrale gothique, bourgs fortifiés ou édifices wilhelmiens. Seigneurs et rustauds, bourgeois et artisans ont inscrit dans la pierre, le bois, le fer, la marque de leur autorité, de leur richesse, de leur art. Malgré les turbulences de son histoire, l’Alsace a préservé et valorisé ce patrimoine. A la fois dépaysant et familier, simple et précieux, il évoque autant les grands événements historiques que le quotidien des hommes. Profitez de la poésie des multiples paysages entre Vosges et Rhin. Soucieux de la qualité et de l’harmonie de leur environnement, les Alsaciens ont su très tôt protéger leurs sites et les mettre en valeur pour les partager avec leurs hôtes. De surprises en découvertes, le promeneur comprendra vite qu’ici, il fait bon musarder en toutes saisons.Une large variété d’activités, de beautés naturelles au sein d’une région de traditions, de légendes et de fêtes uniques, sauront vous séduire. Ici vous êtes un explorateur.

Entre Rhin et Vosges, plaine, vignoble et montagne, laissez-vous entraîner sur des routes buissonnières bordées d’imposants châteaux forts, de riches vestiges archéologiques. Entrez dans les villes et villages aux architectures multiples : paysanne et typique, médiévale, renaissance, gothique…

L‘émerveillement est au rendez-vous d’une région qui sait préserver son patrimoine. En Alsace, les gens savent vous accueillir d’un sourire. La chaleur des alsaciens, la vivacité des traditions et un artisanat unique composent le portrait d’un endroit de France où il fait vraiment bon de vivre.

l'Alsace dans voyage fleLOISIRS

Une multitude de possibilités de sports et de loisirs vous sont offerts en Alsace. Détente en famille, effort solitaire ou entre amis, sites aménagés ou nature vierge, ici la nature est à vous. Profitez des émotions de la randonnée pédestre ou des sensations fortes du VTT, de rochers d’escalade, de l’équitation, des sites de parapente, des terrains de golf…

Détendez-vous en visitant la volerie des Aigles, la Montagne des Singes à Kintzheim près du Haut-Koenigsbourg, ou l’Ecomusée d’Alsace à Ungersheim. Pour l’émerveillement de tous, des siècles de progrès, d’inventions, d’élégance et de fantastique aux différents musées (musée national de l’automobile, musée français du chemin de fer, musée électropolis, musée de l’impression sur étoffes, musée historique, musée du textile et des costumes de Haute-Alsace, et du papier peint). Ici, il y a tant de découvertes à partager !

Colmar

Image de prévisualisation YouTube

Strasbourg

Image de prévisualisation YouTube

 

 
 

Mes 3 annèes avant 30 ans... |
mon existence est une campa... |
goelandsetpigeons |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ma Vie !!!!!!
| essais
| leduo